Petit budget, astuces et bons plans pour Londres

Londres est une ville chère, cependant avec un peu d’organisation et de bon sens, le séjour reste à prix doux. Si je vous dis que mon séjour de quatre jours avec ma mère et ma sœur dont je vous ai déjà parlé ici nous est revenu à 350€ par personne? Oui, vous avez bien lu, 350€ pour l’avion, le train pour rejoindre le centre de Londres, les transports en commun, le logement, la nourriture et les visites pour quatre jours complets et cinq nuits. Je ne souhaite pas jouer à « qui voyage le moins cher », je souhaite juste vous montrer que voyager ne coûte pas forcément cher.

Se rendre à Londres

Nous habitons dans le sud de la France, aller à Londres en avion s’est imposé. Pour ce voyage en février, j’ai réservé l’avion en octobre sur le site internet d’une compagnie à bas coût. Réserver tôt permet d’avoir accès à des tarifs doux. Il ne faut pas non plus hésiter à voyager en semaine, être prêt à décaler son voyage de quelques jours, mais aussi de comparer grâce à des sites comme skyscanner et surtout voyager hors vacances scolaires. Nous avons payé 195€ pour trois allers-retours et un bagage en soute (30€) (oui, un seul bagage en soute pour trois), soit 65€ aller-retour par personne. Nous avions également la possibilité de prendre un bagage cabine avec nous (un grand sac à dos ou une petite valise) et un deuxième bagage (un sac à main ou un petit sac à dos). Pensez à réserver le bagage en soute en ligne lorsque vous réservez avec une compagnie à bas coût, les tarifs sont bien plus chers à l’aéroport. Sans bagage en soute, ce trajet aller-retour aurait coûté 55€ par personne.

Lorsque j’habitais en région parisienne, je me suis rendue à plusieurs reprises à Londres en Eurostar. L’aller simple le moins cher coûte 39€ (tarif 2017), un aller-retour à 78€ est tout à fait envisageable. Les mêmes conseils s’appliquent : réservez tôt. N’hésitez pas à privilégier les trains qui partent tôt le matin et reviennent tard le soir.

Une de mes collègues est allée à Londres l’été dernier en partant en train ! Oui, oui, en train et nous habitons dans le sud de la France. Il y a des trajets en Eurostar au départ de la gare d’Avignon-TGV à partir de 60€ l’aller simple, mais aussi Marseille St Charles et Lyon Part-Dieu. Comparez les prix! Avec le train, on arrive directement en plein centre de Londres, c’est un avantage non négligeable ! Pas besoin de chercher un autre moyen de transport pour rejoindre le centre puisque vous y êtes déjà ! D’autre part en train, le poids des bagages n’est pas limité ni le transport de liquide!

St James’s park

Rejoindre le centre de Londres

Il existe quatre aéroports autour de Londres : Heathrow, Gatwick, Stansted et Luton. Avec les compagnies à bas coûts, vous avez de fortes chances d’atterrir à Gatwick ou Stansted. L’aéroport de Heathrow est desservi par le métro (zone 6), les autres aéroports sont reliés au centre par des trains express, des trains de lignes ou des bus.

Nous avons atterri à Stansted et avons ensuite emprunté le Stansted express. Les trains partent toutes les trente minutes, de 6h du matin à minuit (premiers départs plus tôt les weekends) et rejoignent la gare de Liverpool Street en 46 minutes. Vous pouvez également choisir de descendre à Tottenham Court Hale au bout de 33 minutes, vous serez en zone 3 du métro. Vous réservez tôt ? C’est moins cher. Vous êtes deux? Optez pour l’offre Webduo. Vous êtes nombreux? Les tarifs de groupe sont intéressants. Il existe des allers simples à partir de 7£ par personne!! Nous avons payé 45£ aller-retour pour trois, soit 15£ l’aller-retour (17,65€) par personne en nous arrêtant à Tottenham Court Hale. Voici le lien direct vers le site du Stansted express en français.

Le Gatwick express relie l’aéroport de Gatwick à la gare Victoria en 30 minutes. Il existe aussi des trains classiques, non express. Plus de renseignements sur le site internet.

D’autre part, gardez précieusement votre ticket de train! Vous en aurez besoin pour le trajet retour mais il vous permettra également d’obtenir certaines réductions lors de vos visites.

Les aéroports sont aussi desservis par des services de bus, notamment National Express (très fiable) ou Easybus (pas cher, fiable mais lent) qui circulent également la nuit, contrairement au train.

River banks by night

Métro et bus

Il y a fort à parier qu’en sortant du train ou de l’avion, le métro soit votre premier contact avec Londres. Pas de panique, tout va bien se passer. Tout est très bien signalé. Les lignes de métro ont toutes un nom, clairement indiqué, et sont toutes d’une couleur différente visible. Pour les directions, de grands panneaux indiquent les quais selon la direction du métro : nord/sud (northbound/southbound), ou alors est/ouest (eastbound/westbound). Les distributeurs de titres de transport sont programmés en plusieurs langues. Pas de panique je vous dis.

Votre premier achat sera une Oyster card. Cette carte magnétique vous fera gagner du temps et de l’argent. Elle coûte 5£ (caution remboursable) et vous servira de portefeuille électronique (pay as you go) dans les métros et les bus de la ville. N’achetez jamais de billet à l’unité. Non, vraiment, jamais. Les billets à l’unité sont hors de prix (4,90£ pour un aller simple en zone 1-2 alors qu’il ne coûtera que 2,40£ avec une carte !).  A chaque entrée et sortie dans le métro, validez votre carte. Le montant exact du trajet sera débité. Si vous effectuez plusieurs voyages dans la même journée, le montant prélevé sera automatiquement bloqué lorsque vous arriverez à la somme équivalent à un pass journée (the daily cap) (­6,60£ pour les zones 1 et 2). Intéressant, non ? Vous n’avez plus besoin de calculer le nombre de trajets ou de réfléchir pour savoir si prendre une carte illimitée à la journée sera rentable ou pas. Les principales attractions se situent en zones 1 et 2, où le trajet de métro coûte 2,40£ (2,90£ le matin en semaine avant 9h30). Le trajet en bus coûte 1,50£, avec une correspondance possible avec un autre bus (hopper fare) pendant une heure.

Vous pourrez recharger votre carte à volonté et également être remboursé en fin de séjour si le montant restant ne dépasse pas 10£ (machine automatique rendant la monnaie uniquement). Vous pourrez aussi conserver cette carte pour la réutiliser lors d’un prochain voyage. Ma mère et ma sœur ont chacune acheté une carte à 5£, j’ai ma carte depuis plusieurs années. Nous avons crédité chaque carte d’un montant de 20£, puis 10£. Le dernier jour, leurs deux cartes ont été remboursées et désactivées, elles ont pu récupérer 2£ de crédit non utilisé et 5£ de caution. J’ai gardé ma carte pour un prochain voyage. Nous avons en tout dépensé 28£ (33€) en transport en commun chacune.

Si vous venez en Eurostar, achetez votre Oyster card au wagon restaurant, vous gagnerez de précieuses minutes à l’arrivée! Elle peut aussi être commandée en ligne, avec le montant souhaité crédité directement dessus. Et pourquoi ne pas demander autour de vous si quelqu’un peut vous prêter la sienne ?

Surtout n’oubliez jamais de valider votre carte lorsque vous sortez du métro, pour que le montant exact soir prélevé et pour éviter que le montant maximal vous soit validé ! La Oyster card permet également de payer certaines croisières sur la Tamise à tarif préférentiel ou d’obtenir des réductions dans certaines boutiques ou musées.

Logement

Voilà ce qui devrait être votre principal poste de dépense!

Lorsque j’habitais Birmingham et que je passais mes week-ends à Londres, je logeais à l’auberge de jeunesse (YHA St Paul) située près de la cathédrale St Paul. Une nuit dans un dortoir non-mixte coûte entre 18£ et 35£, avec une moyenne de 24£ par nuit. Je remarque d’ailleurs que le prix a peu augmenté en douze ans. Cette auberge a l’avantage d’être située dans une petite rue d’un quartier très calme, proche d’une station de métro, dans le centre, à quelques pas de la cathédrale St Paul, dans la City et à une traversée de pont du musée Tate Modern. Le petit déjeuner (copieux!) est compris. Il y a également un service de restauration pour les repas du soir, mais il n’y a pas de cuisine.

J’ai également séjourné deux fois dans un hôtel de la chaîne Easyhotel. Même groupe que easyjet et même principe : hébergement low-cost. Plus vous réservez tôt, moins c’est cher. Les chambres sont petites et basiques mais propres. Tout est en supplément : télé, wifi, ménage durant votre séjour, etc. Il n’y a pas de service de petit-déjeuner. En réservant très tôt, j’avais payé 26£ pour une nuit pour deux personnes! L’hôtel près de la gare Paddington est très bien placé, celui dans le quartier de Kensington est loin du métro (Ce sont les deux dans lesquels j’ai séjourné). Le mieux placé est celui près de la gare Victoria, mais le prix des chambres est plus élevé. Ce genre d’hébergement est idéal pour une ou deux nuits, au-delà, vous vous sentirez vite à l’étroit.

Si vous me connaissez, vous savez que je suis une utilisatrice régulière du site Airbnb. Depuis 2012, j’ai séjourné dans près de 50 lieux loués par l’intermédiaire de ce site (soit 13 pays). A Londres, j’ai déjà loué une chambre chez l’habitant à plusieurs reprises mais pour ce séjour, nous avions choisi de louer un appartement. Si vous ne connaissez pas airbnb, je vous invite via ce lien à découvrir ce site avec un chèque cadeau de bienvenue de 35€.

Afin de réduire le coût de l’hébergement à Londres, il ne faut pas hésiter à s’éloigner de l’hyper centre. Sans aller bien loin, il est possible de trouver des tarifs tout à fait correct en zone 2 du métro. Depuis plusieurs séjours, je privilégie la zone 2 se situant au nord de Camden et au sud de Hampstead Heath, autour des stations de métro : Tufnell Park, Archway, Chalk Farm ou Belsize Park. C’est un quartier que j’affectionne particulièrement. Je n’hésiterais pas non plus à séjourner dans Highbury, Islington (au nord-est) ou Shoreditch, Whitechapel, Stepney (à l’est). Je pense d’ailleurs changer de quartier lors de mon prochain séjour.

En 2014, par exemple, nous avions séjourné près de la station de métro Archway. Pour 60€ par nuit (soit 30€ par nuit par personne) nous avions une chambre, notre salle de bains, accès à la cuisine et au salon. Notre hôtesse était d’ailleurs adorable et nous avait invité à diner!

Pour ce séjour, nous avons loué un appartement situé à trois minutes de la station de métro Belsize Park et à deux minutes de l’arrêt de bus le plus proche. L’endroit était très calme puisqu’il donnait sur l’arrière du bâtiment et des jardins privés. Il était composé d’une pièce de séjour (avec canapé convertible), une chambre (lit double), de nombreux placards, une cuisine et une salle de bains. Il y avait internet en wifi, une télé, de nombreux livres et une cuisine équipée d’un lave-vaisselle et d’un lave-linge! Seule la cuisine était petite, le reste de l’appartement était grand. Nous avons payé 499€ en tout pour 5 nuits. Soit 33€ par nuit par personne.

Chambre avec vue – Belsize Park

Manger

Ah, j’entends déjà vos estomacs se réjouir!

Avoir accès à une cuisine nous a permis de ne pas avoir à prendre nos repas à l’extérieur le soir. Je n’aime pas ressortir pour dîner après une journée de visites et cela permet de réduire considérablement le budget nourriture! L’appartement était proche de plusieurs commerces de proximité, y compris des supermarchés ouverts tard et sept jours sur sept.

Où manger à midi sans se ruiner ?

  • Street food à Camden. Nombreux chalets proposant de la cuisine du monde entier.
  • Restaurants italiens Zizzi. Disséminés un peu partout dans la ville, ces restaurants proposent des plats d’inspiration italienne. La carte est renouvelée à chaque saison et les réductions sont régulières. Je vous en propose une de 10£ d’ailleurs en cliquant sur ce lien! Mon Zizzi préféré est celui près de Baker Street.

  • Wagamama, Restaurants japonais. Soupes, ramens, et nouilles. Miam miam.
    Mon préféré est près de la Tour de Londres, la vue est imprenable !
  • Masala Zone, Chaîne de restaurants indiens.
  • Allez rendre visite au resto indien ou indo-pakistanais de votre quartier !
    Sinon, rendez-vous près de Bricklane, vous devriez avoir l’embarras du choix.
  • Aller au pub. Oui, on mange très correctement et sans se ruiner au pub. Le réseau de pubs Wetherspoon est connu pour ses prix doux.
    Vous ne parlez pas bien anglais? Vous pouvez télécharger leur appli, commander et régler sans avoir à vous rendre au bar. Votre commande sera servie quand elle sera prête!
The Liberty Bounds, pub Wetherspoon, près de la Tour de Londres

Nous avons dépensé 180£ (210€) pour quatre jours et demis, soit 60£/70€ par personne pour le séjour et 13,33£/15,55€ par jour et par personne. Dans le détail, nous avons pris quatre repas en extérieur, quatre repas à l’appartement et un pique-nique le dernier jour avant de prendre l’avion.

Repas pris en dehors, pub ou restaurant : 130£ – soit 10,83£ par repas par personne

Courses : 50£ pour quatre repas du soir + un pique-nique – soit 3,34£ par repas par personne

Et le tea time ? Voici quelques adresses aux prix sages pour une pause gourmande durant vos après-midis.

Visiter

Pour un premier séjour-découverte, nul besoin de se ruiner en visites, il y a tant à faire sans rien payer! Bien évidemment, se promener ne coûte rien. S’il fait beau ne pleut pas, profitez-en un maximum pour arpenter la ville dans tous les sens. J’ai proposé dans mon premier article sur Londres, quatre journées d’itinéraires dans la ville à adapter selon vos envies. Profiter des parcs ne coûte rien non plus.

Bonne nouvelle, la plupart des musées sont gratuits !
Vous aimez l’Antiquité ? Le British museum est gratuit.
Vous préférez la peinture ? La National Gallery vous attend.
Le peintre Turner hante votre esprit ? Direction Tate Britain.
Vous préférez l’art contemporain ? Tate Modern est fait pour vous.
Des collections en tout genre? Wallace Collection dans Marylebone ou Victoria and Albert museum.
Fan de sciences ? Science Museum dans Kensington.
Passionnés de nature? On visite son voisin le Muséum d’histoire naturelle.
Un peu d’Histoire? Ce sera l’Imperial War museums.
En savoir plus sur l’histoire de la ville ? Rendez-vous au Museum of London avec ses neuf galeries.
Votre dada c’est la littérature ? Allez donc au musée de la British Library.
Musée maritime? Envie de voir le méridien de Greewich? Ou le planétarium? Un petit tour à Greenwich s’impose!
Tous ces musées sont gratuits, oui, gratuits (à l’exception des expositions temporaires). C’est un avantage indéniable. N’ayant pas à payer d’entrée, vous pouvez décider d’en visiter un maximum, de vous contenter d’une visite rapide ou de ne privilégier qu’une partie des salles d’expositions. Ou juste visiter leurs toilettes…

Mais qu’ils ont l’air sages! ***offre soumise à conditions

La ville abrite de nombreux marchés. Bien sûr, votre porte-monnaie n’en sortira peut-être pas indemne, mais qui vous empêche de déambuler ? Les deux marchés les plus connus restent bien évidemment ceux de Camden ou Notting Hill. Cependant, il ne faut pas hésiter à découvrir les autres marchés de la ville comme le marché couvert de Spittafields (art, artisanat, mode) ou Borough Market (nourriture).  Ou encore, en guise de balade dominicale, le marché aux fleurs le long de Columbia Road ou le récent marché de victuailles dans les ruelles de Hampstead avec des stands de produits locaux pour se restaurer. Envie de dépaysement ? Rendez-vous aux marchés de Leadenhall, Petticoat (vêtements) ou sur Brick Lane!

Camden Lock Village Market, en travaux actuellement

Savez-vous qu’on peut admirer gratuitement  la vue de la ville depuis le dernier étage d’un gratte-ciel du quartier de la City? Les 35e, 36e et 37e étages du Walkie Talkie sont ouverts gratuitement au public. Je m’y suis déjà rendue deux fois au Skygarden, de jour et de nuit, et vous en parle plus longuement dans cet autre article. Dans tous les cas, réservez tôt!

Enfin, tous les soirs à la Tour de Londres, se déroule un rituel immuable depuis le XIVe siècle : la cérémonie des clés à partir de 21h30. Il ne vous en coûtera qu’une livre sterling, soit le coût des frais de réservation en ligne. Environ trente personnes sont admises, après avoir réservé leur place sur le site des mois à l’avance.

Tout près de la Tour de Londres, ne manquez pas Tower Bridge quand il s’ouvre. Les horaires d’ouverture sont disponibles sur le site officiel.

Je ne peux malheureusement pas dresser la liste de tout ce qui peut être fait ou vu à Londres sans se ruiner, d’autres l’ont fait avant moi!

Sans se ruiner

Vous êtes peut-être déjà allés à Londres et vous cherchez des idées pour certaines activités ou attractions payantes sans vous ruiner? Voici quelques idées.

Je vous avais dit de ne pas jeter votre ticket de train? Bon, tant mieux. Avec l’offre 2 for 1, vous aurez la possibilité de ne payer qu’une entrée pour deux à certains endroits ! Intéressant, non ? C’est ainsi que j’avais pu faire un tour de London Eye en ne payant qu’une entrée sur deux ou encore de profiter de certaines expositions temporaires à ce tarif préférentiel. La liste complète des offres est disponible sur le site Days out guide. Certaines comédies musicales font également partie de l’éventail d’offres. J’ai trouvé ici une page en français pour celles et ceux d’entre vous qui maîtriseraient mal l’anglais. Notez que cette offre est valable avec n’importe quel trajet en train pour Londres et que vous pouvez en profiter plusieurs fois durant votre séjour avec un même billet de train.

Envie d’une croisière sur la Tamise? Par beau temps, c’est extra! Surtout si vous allez jusqu’à Canary Wharf ou Greewnich. Avec la compagnie Thames Clipper et une Oyster card, l’aller simple vous reviendra à 6.30£. Possibilité de billets aller-retour ou à la journée.

Vous avez envie de découvrir un quartier avec un guide qui connait la ville sur le bout de ses doigts ? Les London walks sont parfaites! Le programme change tous les jours. Les visites durent 2h en moyenne et coûtent 10£. Elles sont éligibles à l’offre 2 for 1, soit 10£ pour deux! Le départ et l’arrivée se font toujours près d’une station de métro. J’ai déjà suivi quelques visites avec cet organisme (Hampstead, Camden, Hidden London notamment), nous étions entre 10 et 20 personnes. Les petits groupes étaient très agréables. Fuyez la Jack the Reaper Walk, j’ai déjà vu des groupes de plus de 80 personnes !!

Hampstead

Vous avez envie de voir une comédie musicale?

  • Regardez les offres 2 for 1 du moment
  • Rendez-vous au kiosque TKTS sur Leicester Square le matin pour un billet à tarif réduit le jour-même
  • Rendez-vous au théâtre au dernier moment
  • Si vous êtes à Londres en semaine hors vacances scolaire, prenez un billet pas cher pour une place moins bien placée et déplacez-vous dans le théâtre au dernier moment. Les ouvreuses et les ouvreurs vous demandent souvent de vous déplacer d’ailleurs.
  • Les représentations en matinée (l’après-midi) attirent moins de monde

Vous avez envie de voir une comédie musicale mais vous parlez mal anglais ? Allez voir le Roi Lion ou toute autre adaptation d’un film connu.

Vous maîtrisez un peu l’anglais? Allez voir Wicked, ma préférée.

Une pièce de théâtre? The Mousetrap d’Agatha Christie qui est la plus vieille pièce au monde encore jouée de façon non-interrompue ! Et on ne se spoile pas avant d’y aller!

The Mousetrap

Shakespeare? Le Globe accueille des pièces en plein air à la belle saison. Les places les moins chères sont à 5£, mais vous serez debout, comme à l’époque de Shakespeare. Vous aurez également accès au musée à l’entracte.

Encore envie des musées ? Un petit tour à Courtault Gallery, musée privé très bien doté en œuvres impressionnistes.

Souvenirs

Pour changer des babioles made in China… on trouve de très jolis souvenirs dans les boutiques des musées et sur les marchés où on trouve des artisans.

Bilan

Voici donc le bilan financier de ces 4 jours et demis/cinq nuits à Londres à 3 (sans shopping) :

Coût en € par personne

Avion

65€

18.46%

Train

17,65€

5.01%

Metro

33€

9.37%

 Logement

166,33€

47.25%

Manger

70€

19.88%

= 352€.

Ouais, bon, ok, j’avais dit 350€. C’est à cause de ma sœur… elle a pris un Pimm’s au pub. Deux fois!

Fish and chips!

Mathylde
Mordue de voyages

14 commentaires sur « Petit budget, astuces et bons plans pour Londres »

  1. Au top cet article bons plans ! Les gens pensent toujours que Londres c’est méga cher, mais tu prouves qu’en se démerdant bien, on peut gérer sans y laisser un rein. Pour la nourriture, la Street Food de Covent Garden, de Camden et de Bricklane valent vraiment le coup ! xx

    J'aime

  2. je prends enfin le temps de venir par ici lire cet article
    top
    c est vrai que ça va contre ce que je pensais que Londres c est trop cher pr moi
    bon tu l as compris c pas pr ce mois d août mais je le garde sous le coude et je le partage
    Bravo

    J'aime

Vous avez aimé? Vous me laissez un message?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s